Les fiches pédagogiques MGR 2019

Actualités

21 novembre 2019

Journée MGR : les fiches pédagogiques

Les fiches pédagogiques 2019 sont arrivées !C'est Noël avant l'heure ! De nombreux animateurs mettent à votre disposition leurs...

21 novembre 2019

Journée MGR : les fiches pédagogiques

Les fiches pédagogiques 2019 sont arrivées !

C'est Noël avant l'heure ! De nombreux animateurs mettent à votre disposition leurs supports pédagogiques afin que les sujets des ateliers n'aient plus de secret pour vous. 

C'est ici que ça se passe !

 

23 juillet 2019

Rendez-vous des experts : médecins et finances : de l'installation à la pension"

Santé Ardenne vous invite à son rendez-vous des experts : « Médecins et finances :  de l’installation à la pension »...

23 juillet 2019

Rendez-vous des experts : médecins et finances : de l'installation à la pension"

Santé Ardenne vous invite à son rendez-vous des experts : « Médecins et finances :  de l’installation à la pension »

Echanges interactifs - analyse de situations concrètes

Evènement gratuit. Pour vous accueillir au mieux, une inscription est vivement souhaitée avant le 31 août : info@santeardenne.be

Où  ?

Au Square Libramont - Rue du Serpont, 123 6800 Libramont-Chevigny

 

Quand ?

Le 4 septembre de 19h30 à 21h15
 

 

Le Programme

19h30  : Accueil - sandwiches

Jérôme Hartog, expert financier : «  S’installer en tant que Médecin en Belgique, enfer ou paradis ?  » Gérer sa profession de l’installation à la pension

Julien Grafé,expert-comptable et conseiller-fiscal : «  Construire ensemble une pratique de groupe »
Avantages et inconvénients des différentes structures juridiques

Les modifications du code des sociétés

21h15 : Drink

 

 

En collaboration avec : 

 

22 juillet 2019

Code de signalement des violences sexuelles

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Bruxelles, 20 mai 2019Des médecins mieux soutenus dans la lutte contre les violences sexuelles...

22 juillet 2019

Code de signalement des violences sexuelles

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Bruxelles, 20 mai 2019

Des médecins mieux soutenus dans la lutte contre les violences sexuelles 

L'Ordre des médecins et l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes ont élaboré, en collaboration avec le professeur Tom Goffin de l'Université de Gand, un Code de signalement des violences sexuelles. Les médecins disposent, par cet outil à la décision, des informations sur la façon d'assister au mieux les victimes de violences sexuelles, sans perdre de vue la déontologie. 

Les médecins peuvent apporter une contribution majeure à la lutte contre les violences sexuelles. En effet, dans une telle situation, les patients se confient souvent à leur médecin : soit le médecin observe des signes de violences sexuelles, soit il les constate pendant un examen. Dans pareils cas, le médecin est aux prises avec diverses questions : que puis-je faire en cas de soupçons ou de constatations de violences sexuelles ? Quels soins ou conseils puis-je apporter à la victime ? Quand les signaux justifient­ils une intervention externe ? Comment puis-je maintenir au mieux le lien avec la victime et sa famille et organiser en même temps l'aide et, si nécessaire, intervenir quand même à temps pour garantir la sécurité de chacun ? Une marche à suivre, validée et concrète, ou Code de signalement, s'imposait donc. 

Le Code de signalement des violences sexuelles a la forme d'un schéma de décision. Il est expliqué étape par étape comment un prestataire de soins peut agir de manière professionnelle en cas de violences sexuelles. En cas de doute, également, plusieurs étapes possibles sont mentionnées. Ce Code a pour but principal d'être un outil : davantage de prestataires de soins aideront les victimes dans les limites déontologiques et ne se tairont pas par crainte d'outrepasser les règles déontologiques. 

Michel Deneyer, vice-président de l'Ordre des médecins : « Il est de notre devoir, en tant que prestataires de soins, de protéger les personnes, même si elles ne sont pas en mesure de demander de l'aide. Le médecin doit donc assumer sa responsabilité sociale et contribuer, dans le respect de la déontologie médicale, à la lutte contre les violences sexuelles ».

Liesbet Stevens, directrice adjointe de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes : « Les victimes de violences sexuelles cherchent souvent une oreille attentive en la personne du médecin. C'est pourquoi l'aide des médecins pour traiter adéquatement les questions qui se posent dans ce contexte est si essentielle. L'Institut se réjouit donc que l'Ordre des médecins se soit battu pour l'élaboration de ce Code : de cette façon, il était possible de trouver un bon équilibre entre les questions et problèmes qui surviennent dans la pratique et la déontologie médicale ». 

Ce Code de signalement sera largement diffusé dans les cabinets de médecins et dans les hôpitaux. En outre, son intégration dans l'enseignement constituerait une plus-value la formation médicale.

 

Télécharger le code de signalement

 

Plus d'infos sur :


Site de l'IEFH

Site de l'Ordre des Médecins