01 avril 2021

Les études en médecine, pourquoi pas moi?

La soirée d'information sur les études en médecine aura lieu le 28 avril 2021 à 20h30. Pour répondre à toutes vos questions lors...

01 avril 2021

Les études en médecine, pourquoi pas moi?

La soirée d'information sur les études en médecine aura lieu le 28 avril 2021 à 20h30. 

Pour répondre à toutes vos questions lors de cette soirée : des médecins généralistes et spécialistes, le Services d’Informations sur les Etudes et les Professions (SIEP) et l’ARES (L’Académie de recherche et d’enseignement supérieur) qui est l’organisateur de l’examen d’entrée en médecine et dentisterie.

Posez vos questions dès maintenant !
à info@santeardenne.be

09 mars 2021

Soirée d'informations sur les études en médecine

Soirée d'informations en ligne le 28 avril à 20h30Inscription nécessaire : info@santeardenne.be L’adresse  de...

09 mars 2021

Soirée d'informations sur les études en médecine

Soirée d'informations en ligne le 28 avril à 20h30

Inscription nécessaire : info@santeardenne.be 

L’adresse  de la séance d’informations en ligne vous sera alors communiquée.

 

Pour répondre à toutes vos questions lors de cette soirée  :

  • des médecins généralistes et spécialistes
  • le Services d’Informations sur les Etudes et les Professions (SIEP) 
  • et l’ARES (L’Académie de recherche et d’enseignement supérieur) qui est l’organisateur de l’examen d’entrée en médecine et dentisterie.

 

Posez vos questions dès maintenant à info@santeardenne.be

31 août 2020

Apaiser la souffrance éthique

Apaiser la souffrance éthiqueCet outil, élaboré au moment de la pandémie due au coronavirus, a pour objectif d’apaiser la...

31 août 2020

Apaiser la souffrance éthique

Apaiser la souffrance éthique

Cet outil, élaboré au moment de la pandémie due au coronavirus, a pour objectif d’apaiser la souffrance éthique qui émerge lorsque les soignants doivent réaliser des actes les obligeant à transgresser voire à renier leurs propres valeurs.
De quelle manière ? En offrant un support qui aide à structurer la réflexion et qui permet d’identifier les conflits de valeurs, de les nommer, et de mieux comprendre comment ils sont vécus, pour ensuite pouvoir les travailler collectivement de façon plus éclairée. De cette manière, il entend contribuer à ce que les choix – et donc les valeurs qui les sous-tendent – puissent être posés plus en conscience et donc plus sereinement. Par ailleurs, en donnant une meilleure visibilité aux valeurs en tension dans une situation, il permet aux soignants de prendre une décision en tenant compte des valeurs qu’ils souhaitent privilégier, tout en portant le moins possible atteinte aux autres valeurs considérées comme importantes.

 

Télécharger la brochure

17 février 2020

Conférence : la biologie d'urgence

L'AMGFA et le labo de l’hôpital de Marche organisent conjointement des rencontres sur des temps de midis pour aborder différents...

17 février 2020

Conférence : la biologie d'urgence

L'AMGFA et le labo de l’hôpital de Marche organisent conjointement des rencontres sur des temps de midis pour aborder différents thèmes entre généralistes et spécialistes. Le 13 février, le sujet était "la biologie d'urgence" (enzymes cardiaques, D-Dimères,...) avec le Dr Mathurin Pegnyem (urgentiste) et de nombreux biologistes.  Que prescrire et quand ? Comment interpréter les résultats ? Autant de questions qui ont été abordées. Retrouvez ci-dessous les présentations de cette conférence.

 

Télécharger les présentations "Biologie aux Urgences"

 

 

 

 

21 novembre 2019

Journée MGR : les fiches pédagogiques

Les fiches pédagogiques 2019 sont arrivées !C'est Noël avant l'heure ! De nombreux animateurs mettent à votre disposition leurs...

21 novembre 2019

Journée MGR : les fiches pédagogiques

Les fiches pédagogiques 2019 sont arrivées !

C'est Noël avant l'heure ! De nombreux animateurs mettent à votre disposition leurs supports pédagogiques afin que les sujets des ateliers n'aient plus de secret pour vous. 

C'est ici que ça se passe !

 

26 septembre 2019

J’adopte un·e étudiant·e (le temps d’un stage en médecine) !

 La Province de Luxembourg recherche des citoyen·ne·s prêt·es à accueillir des étudiant·es en médecine...

26 septembre 2019

J’adopte un·e étudiant·e (le temps d’un stage en médecine) !

 

La Province de Luxembourg recherche des citoyen·ne·s prêt·es à accueillir des étudiant·es en médecine lors de leur stage en médecine générale. Répartis sur l’ensemble de l’année (en ce compris les grandes vacances) et sur l’ensemble de la province, ces stages ont une durée allant de 3 semaines à 3 mois (selon l’université et le degré d’étude).

La Province de Luxembourg a entre autres pour objectif d’accueillir et d’accompagner de jeunes médecins généralistes lors de leur installation, ceci afin de contrer la pénurie qui selon les localités est soit déjà bien réelle, soit attendue dans les prochaines années.

Favoriser l’arrivée de jeunes médecins

Partout en province de Luxembourg, des médecins généralistes se mobilisent et font la promotion de leur métier en accueillant des stagiaires. Ces moments d’immersion dans le cabinet d’un·e généraliste local sont des instants propices pour faire découvrir aux jeunes ce métier et plus encore notre région.

Mais la plupart de ces jeunes sont issus d’autres provinces et disposent le plus souvent d’un kot étudiant sur leur campus. Ils ne savent donc se permettre un gîte ou une chambre d’hôte. Faute de moyens, beaucoup se replient donc sur leur ville d’origine. Ce phénomène ne favorise hélas pas l’arrivée de nouveaux jeunes praticiens chez nous. C’est pourquoi nous faisons appel à la convivialité et au sens de l’accueil de nos citoyen·ne·s.

Prêt·e à accueillir un·e stagiaire ?

Pour une partie ou la totalité d’un stage ?

Faites-nous part de vos disponibilités, aussi réduites soient-elles. Nous constituerons un réseau et coordonnerons l’accueil de ces étudiant·es afin de faciliter les contacts et les rencontres.

Contactez-nous !

Province de Luxembourg

Cellule d’accompagnement des Professionnels de Santé

caps@province.luxembourg.be –  063/212 450

23 juillet 2019

Rendez-vous des experts : médecins et finances : de l'installation à la pension"

Santé Ardenne vous invite à son rendez-vous des experts : « Médecins et finances :  de l’installation à la pension »...

23 juillet 2019

Rendez-vous des experts : médecins et finances : de l'installation à la pension"

Santé Ardenne vous invite à son rendez-vous des experts : « Médecins et finances :  de l’installation à la pension »

Echanges interactifs - analyse de situations concrètes

Evènement gratuit. Pour vous accueillir au mieux, une inscription est vivement souhaitée avant le 31 août : info@santeardenne.be

Où  ?

Au Square Libramont - Rue du Serpont, 123 6800 Libramont-Chevigny

 

Quand ?

Le 4 septembre de 19h30 à 21h15
 

 

Le Programme

19h30  : Accueil - sandwiches

Jérôme Hartog, expert financier : «  S’installer en tant que Médecin en Belgique, enfer ou paradis ?  » Gérer sa profession de l’installation à la pension

Julien Grafé,expert-comptable et conseiller-fiscal : «  Construire ensemble une pratique de groupe »
Avantages et inconvénients des différentes structures juridiques

Les modifications du code des sociétés

21h15 : Drink

 

 

En collaboration avec : 

 

22 juillet 2019

Code de signalement des violences sexuelles

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Bruxelles, 20 mai 2019Des médecins mieux soutenus dans la lutte contre les violences sexuelles...

22 juillet 2019

Code de signalement des violences sexuelles

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Bruxelles, 20 mai 2019

Des médecins mieux soutenus dans la lutte contre les violences sexuelles 

L'Ordre des médecins et l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes ont élaboré, en collaboration avec le professeur Tom Goffin de l'Université de Gand, un Code de signalement des violences sexuelles. Les médecins disposent, par cet outil à la décision, des informations sur la façon d'assister au mieux les victimes de violences sexuelles, sans perdre de vue la déontologie. 

Les médecins peuvent apporter une contribution majeure à la lutte contre les violences sexuelles. En effet, dans une telle situation, les patients se confient souvent à leur médecin : soit le médecin observe des signes de violences sexuelles, soit il les constate pendant un examen. Dans pareils cas, le médecin est aux prises avec diverses questions : que puis-je faire en cas de soupçons ou de constatations de violences sexuelles ? Quels soins ou conseils puis-je apporter à la victime ? Quand les signaux justifient­ils une intervention externe ? Comment puis-je maintenir au mieux le lien avec la victime et sa famille et organiser en même temps l'aide et, si nécessaire, intervenir quand même à temps pour garantir la sécurité de chacun ? Une marche à suivre, validée et concrète, ou Code de signalement, s'imposait donc. 

Le Code de signalement des violences sexuelles a la forme d'un schéma de décision. Il est expliqué étape par étape comment un prestataire de soins peut agir de manière professionnelle en cas de violences sexuelles. En cas de doute, également, plusieurs étapes possibles sont mentionnées. Ce Code a pour but principal d'être un outil : davantage de prestataires de soins aideront les victimes dans les limites déontologiques et ne se tairont pas par crainte d'outrepasser les règles déontologiques. 

Michel Deneyer, vice-président de l'Ordre des médecins : « Il est de notre devoir, en tant que prestataires de soins, de protéger les personnes, même si elles ne sont pas en mesure de demander de l'aide. Le médecin doit donc assumer sa responsabilité sociale et contribuer, dans le respect de la déontologie médicale, à la lutte contre les violences sexuelles ».

Liesbet Stevens, directrice adjointe de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes : « Les victimes de violences sexuelles cherchent souvent une oreille attentive en la personne du médecin. C'est pourquoi l'aide des médecins pour traiter adéquatement les questions qui se posent dans ce contexte est si essentielle. L'Institut se réjouit donc que l'Ordre des médecins se soit battu pour l'élaboration de ce Code : de cette façon, il était possible de trouver un bon équilibre entre les questions et problèmes qui surviennent dans la pratique et la déontologie médicale ». 

Ce Code de signalement sera largement diffusé dans les cabinets de médecins et dans les hôpitaux. En outre, son intégration dans l'enseignement constituerait une plus-value la formation médicale.

 

Télécharger le code de signalement

 

Plus d'infos sur :


Site de l'IEFH

Site de l'Ordre des Médecins

08 février 2019

L'envoi des rapports de garde

 Comme annoncé dans notre dernier «

08 février 2019

L'envoi des rapports de garde

 

Comme annoncé dans notre dernier « Echo des postes », les 7 postes médicaux de garde ont opté pour un nouvel outil informatique à savoir Médispring.  L’outil sera totalement opérationnel dans les jours à venir.  Durant cette période d’implémentation, les rapports de garde vous sont envoyés au format papier.

Nous sommes désolés pour la surcharge de travail que ce mode de communication peut engendrer de votre côté.  Très prochainement, les rapports de garde vous seront envoyés directement dans votre E-Health-Box. Si vous êtes de garde dans les jours à venir, nous vous invitons à ne pas oublier le mot de passe de votre certificat E-Health, car ce dernier sera nécessaire pour pouvoir envoyer vos rapports à vos confrères.

Pages